jeudi 19 mars 2015

Si Sihanoukville m'était contée...

Sous le soleil exactement

Depuis quelques temps, la station balnéaire de Sihanoukville fait la une de la presse en raison des incidents violents survenus entre troupes des différents magnats russes qui ont élu domicile dans la province et étendu leurs affaires (propres ?) le long de la côte. Khmers, expatriés de longue date, vacanciers, nombreux sont ceux qui nourrissent ou nourrissaient une affection toute particulière pour cet endroit du royaume sensiblement différent des autres destinations touristiques. Ici, pas de temples, pas de lac, pas de musée du génocide, Sihanoukville est une destination tropicale, parfaite pour le farniente sous les arbres ou sur le sable blanc, et les plaisirs nautiques. Il y a dix ans, Sihanoukville était (presque) un paradis avec une population estivale en nombre raisonnable, et un charme tout ensoleillé qui, parait-il, aurait une propension à disparaître avec l'explosion du nombre de touristes, la main-mise des hommes venus de l'est et leurs habitudes un peu trop féroces pour une ville de détente. Depuis Phnom Penh, depuis l’extérieur, les questions se posent: qu'est devenue Sihanoukville, peut-on encore y passer quelques jours de détente, cela vaut-il le déplacement? La réponse serait ''oui, mais...'' Sihanoukville est encore agréable mais mieux vaut éviter quelques endroits, quelques personnes, quelques horaires...visite photographique:

Jeunes filles khmères louant des gilets de sauvetages et des bouées.
L'explosion du tourisme a favorisé le développement des petites activités de service.
En période de vacances (calendrier Khmer), les plages sont assez fréquentées. 
Il reste pourtant des zones plus tranquilles, les vacanciers ont tendance à se 
regrouper autour des snacks et restaurants.
Les plages de Sihanoukville sont devenues un endroit de choix pour les selfies...
certaines jeunes filles ne viennent sur la plage que pour faire des photos
 à destination des réseaux sociaux.
Aux heures chaudes, les plages sont peu fréquentées et particulièrement agréables.
Le nombre de bars, snacks et restaurants de plage a explosé et transformé le haut
du bord de mer en une gigantesque galerie  sans vraiment beaucoup de charme.
Un endroit à éviter tard dans la soirée, beaucoup de jeunes touristes
s'adonnent à des jeux très bruyants et très arrosés.
Parmi les services proposées par le jeunes femmes qui parcourent la plage:
massage, manucure, vente de bracelets. Elles gagnent leur vie correctement
mais les places sont chères, ne travaille pas sur la plage qui veut..
Manucure à la recherche de clients.
Vendeuses de fruits de mer
Le mini-barbecue de fruits de mers demeure l'un des plaisirs tout
particuliers lors d'un farniente sur la plage.
Les prix sont restés très corrects.
Vendeuses de fruits frais. Pour deux à trois dollars, il est possible
d'avoir une quantité raisonnable  de fruits qui vous seront
servis proprement épluchés.
Le nombre exponentiels\ de bars qui jouxtent les plages et diffusant chacun
des musiques différentes à des volumes sonores ''difficiles'' rend la possibilité
de boire une bière tranquille toute aléatoire. Ceci dit, l'ambiance reste assez
calme jusqu'aux environs de 21 heures.
L'un des bons points du développement touristique reste l'augmentation
de la capacité d'accueil et  un rapport qualité / prix assez attractif. Il est
possible de louer une chambre dans un hôtel 4 étoiles
 pour moins de 100 dollars.
Même pendant les vacances et aux ''heures de pointe'', les plages restent
agréables. Attention toutefois...certains jeunes qui louent des jet-ski
sont assez peu soucieux de la sécurité sur l'eau et naviguent
souvent trop près et trop vite.
Oui mais...un touriste heureux...
Pays/territoire : Krong Preah Sihanouk, Cambodia
Enregistrer un commentaire