vendredi 20 mars 2015

Rolls Royce, revue de presse

Rolls Royce, presse francophone

L'ouverture officielle de la concession Rolls Royce à Phnom Penh suscite quelques réactions, bien légitimes, quant on sait que le prix d'un tel véhicule oscille entre 340 et 500 000 euros. Pour justifier l'implantation d'un point de vente, le représentant de la marque pour la zone Asie-Pacifique a évoqué un réseau routier en constante amélioration et l’émergence d'une classe fortunée liée au développement économique...libre au lecteur d’épiloguer sur un tel laconisme. En attendant...découvrons un peu la marque beaucoup d'amoureux décrivent comme le diamant de l’industrie automobile. Pour information, cinq exemplaires neufs et un d'occasion circulent dans les rues de Phnom Penh.

Inauguration du showroom Rolls Royce à Phnom Penh. Photo AKP
Inauguration du showroom Rolls Royce à Phnom Penh. Photo AKP
En savoir plus sur la marque:
Rolls-Royce : des clients sans concession. Celle de Barbara Cartland était rose bonbon, Michael Jackson ne les commandait qu’en version « limo », le modèle de Karl Lagerfeld est décapotable, tout comme celui que Victoria Beckham a offert à son mari footballeur. A 108 ans, Rolls-Royce n’a rien perdu de sa superbe et de son exclusivité, mais a su sortir du cercle étroit des monarques, de l’aristocratie et des magnats du pétrole, en séduisant davantage les people. Alors que Mercedes a renoncé à sa marque de prestige Maybach, BMW a su conserver l’héritage de sa filleule britannique en lui insufflant la dose de marketing qui lui manquait du temps de son ancien propriétaire Vickers. 

Modèle Phantom
La société Rolls-Royce est née en 1906 de la rencontre de deux hommes : l’ingénieur Henry Royce et l’aristocrate Charles Rolls. Nous vous proposons de découvrir l’histoire de la plus prestigieuse des marques britanniques. En savoir plus...
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire