vendredi 6 février 2015

Le Temps des princesses

Le Temps des Princesses


Extraits du script de la série télévisée réalisée par Christophe Gargiulo avec l’assistance de son Altesse le Prince Tesso Sisowath, avec l’aide de la Francophonie et de l’ONG NKFC, Cambodge Mag vous propose de lire ou redécouvrir le script illustré du quatrième  épisode intitulé ‘’Le temps des Princesses’’, un script plus court qu'à l'accoutumée en raison du nombre important d'interviews en langue khmère dans  cet épisode.

La reine Kossamak sera aussi toute attentive à l’éducation d’une des danseuses les plus douées du Ballet Royal : sa propre petite fille, la princesse Buppha Devi. Dés son plus jeune âge, la princesse montre des aptitudes exceptionnelles pour la danse khmère traditionnelle. Elle se distinguera très vite des autres danseuses de la troupe pour devenir celle que l’on nommera avec admiration ‘’l’Apsara blanche’’. Ce sera un nom donné en hommage à la danse de l’Apsara qu’elle dansera avec un talent prodigieux  à de nombreuses reprises.La princesse sera une danseuse exceptionnelle, mais aussi une jeune femme moderne, élégante et sportive. Les anciens de la cour royale se souviennent de leur idole. 

La Princesse dans le film de Camus ''L'oiseau de paradis''.
Lady Ravynn Coxen, fondatrice de Ecole de danse d’Apsaras de Siem Reap témoigne: ''...Pour tout le monde au Cambodge, c’est une star. Elle est la plus belle femme du royaume. Elle était si adorable, si élégante, si douce.Je connais la princesse depuis toujours, depuis ma plus tendre enfance. Quand j’étais enfant, j’essayais toujours de l’apercevoir. Je voulais la voir conduire sa belle Mercedes toute neuve.Bien sur, quand nous avons vu la Princesse danser Apsara quand le général de Gaulle est venu au Cambodge, elle a séduit tous les cœurs...''

La Princesse, danse solo en 1962 devant la TV américaine
Sylvain, aujourd'hui costumier du Ballet Royal, se souvient également: ''...La princesse était un personnage intouchable, c’était extraordinaire si on pouvait l’apercevoir, de temps en temps. A travers un rideau. En étant jeune, je crois que je n’ai jamais réussi à la voir en entier...Vous savez, dans la vie, vous avez souvent une personne de vos rêves. Et,, je ne sais pas pourquoi, j’avais très envie de la voir, c’était très important...''

Avec l'ensemble du Ballet Royal

La Princesse de nos jours, dirigeant une répétition
La Princesse de nos jours, dirigeant une répétition
A Siem Reap, avec les enfants de l'école qui porte son nom
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire