mardi 10 février 2015

Historique du nu prohibé à Angkor

Nu prohibé à Angkor, la genèse moderne

Alors que les auteurs de la série de photos de demi-nu, qui a défrayé la chronique la semaine dernière, n'ont pas été encore identifiés malgré l'aide extensive apportée par les pays voisins en matière de pistage informatique, l'occasion de revenir sur la première affaire qui avait suscité l'émoi chez les responsables de l'autorité Apsara. Le premier clash à propos de nu ayant pour cadre les temples sacrés a eu lieu il y a 6 ans déjà. Les coupables: le site Rahu, projet graphique avec un coté ''heroic-fantasy'' qui mettait en scène pléthore d'Apsaras dénudées, face à de virils guerriers posant au pied des temples. En 2009, le site ayant tant ému la Ministre des Femmes et Affaires Sociales, le gouvernement avait tout mis en oeuvre pour le bloquer et y était parvenu. 


Aujourd'hui, paradoxe avec tous ces épiphénomènes de mises en scènes photographiques et touristes sans cervelle qui ont nourri l'actualité, le site est de nouveau accessible.A l'inverse de ces illustres et éphémères successeurs ou copycats, ces compositions mi-graphiques, mi photographiques n'ont pas été tournées ou prises dans l'enceint des temples, il s'agit de mises en scène graphiques. Pour ceux, probalement nombreux, qui souhaitent jeter un oeil sur l'épisode 01 du ''non au nu sur Angkor'', voici le lien: http://reahu.net/features.html
Pays/territoire : Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire