lundi 26 janvier 2015

Le premier festival urbain de photographie

PhotoPhnomPenh est de retour

Premier festival urbain de photographie en Asie du Sud-Est, PhotoPhnomPenh est de retour en 2015 avec deux changements majeurs : la création d’une association cambodgienne, PhotoPhnom Penh Association, qui devient l’opérateur du festival, avec l’Institut français comme partenaire. Changement de date également, puisque le festival démarrera le dernier weekend de janvier pour se prolonger durant tout le mois de février !



En 2015, une vingtaine d’artistes, cambodgiens et internationaux, présenteront des expositions dans une dizaine de lieux à travers la ville. Le lancement de PhotoPhnomPenh, le samedi 31 janvier à l’Institut français, sera marqué comme les années précédentes par une balade en tuk-tuk permettant au public d’inaugurer, en une après-midi, les expositions du festival ! Les jours suivant l’ouverture du festival donneront également l’occasion de rencontrer artistes et amateurs de photographie au cours de projections, conférence, ateliers…
L’équipe de PhotoPhnomPenh espère vous retrouver nombreux pour cette nouvelle édition, et vous donne rendez-vous à partir du 31 janvier !” “PhotoPhnomPenh returns!


L'un des artistes: NAYAN TARA GURUNG KAKSHAPATI
EXPO: BEING NEPALESE
Les Népalais se répartissent en plus de 102 ethnies, castes et autres groupes et parlent plus de 92 langues vivantes. Au milieu des bouleversements politiques et sociaux, il est devenu plus important que jamais de se définir selon des critères ethniques. Being Nepalese (Être népalais) est une série de portraits qui se développe dans l’actualité de la nouvelle République fédérale démocratique du Népal. 


Cette première exposition en salle et hors de ses frontières Nayan Tara Gurung Kakshapati, jeune artiste engagée, se compose de portraits simples, frontaux, sur fond blanc, isolés ou en groupe. Qu’est-ce qu’être Népalais ? interroge l’artiste.
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire