vendredi 16 janvier 2015

Le pont Neak Loeung inauguré en avril 2015

Le pont Neak Loeung devient Tsubasa

De 13,5 mètres de large, 2.215 mètres de long et 37 mètre de haut, ce pont a été construit par la compagnie japonaise Sumitomo Mitsu, avec un investissement de 95 millions de dollars, l'aide la plus importante accordée par le Japon au Cambodge.  Ce pont sera inauguré en avril prochain, a annoncé le Premier ministre Hun Sen, soulignant qu'il fait partie de l'autoroute de l'ASEAN qui relie l'ouest de la province de Kandal à l'est de la province de Prey Veng, limitrophe du Vietnam. Ce pont facilitera donc le transport et les activités touristiques entre Cambodge et Vietnam.  Il s'agit d'un cadeau offert par le Japon au Cambodge dans le contexte de création en fin d'année de la Communauté de l'ASEAN, a déclaré le vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Kazuyuki Nakane, espérant que ce pont contribuerait au développement de l'économie cambodgienne. 

Neak Loeung


Dépêche gouvernementale / Agence Kampuchea Presse:
Neak Loeung, le premier et le plus long pont à haubans au Cambodge, est surnommé Tsubasa (mot japonais signifiant ailes d’oiseau) à la demande de la partie japonaise, a déclaré mercredi Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume de Cambodge, lors de la cérémonie pour couler du béton pour relier ce pont. Les câbles jaunes des deux côtés du pont ressemblent à un oiseau étendant ses ailes et volant, a expliqué le chef du gouvernement cambodgien, soulignant que c’est le symbole du renforcement des relations diplomatiques ainsi que de l’expansion des relations et de la coopération bilatérales entre le Cambodge et Japon à l’heure actuelle et à l’avenir. Tsubasa est un pont traversant le Mékong, reliant les provinces de Kandal et Prey Vèng. Il devrait être mis en service au début d’avril 2015. Le chantier de construction du Tsubasa a commencé le 12 février 2011 sous la présidence du Premier ministre Samdech Techo Hun Sèn. Avec 37,5 m de haut, 12,5 m de large et 2.220 m de long, ce pont fait partie de la phase IV du Projet de développement de la Nationale 1 dans le cadre du financement de coopération non-remboursable du Japon. Le pont fera partie de l’autoroute et de la voie fluviale de l’ASEAN permettant à des grands navires de traverser sous le pont et c’est aussi un élément essentiel du corridor économique reliant le sud de Hô Chi Minh-Ville, Phnom Penh et Bangkok. A part le pont Tsubasa, le Japon avait aussi financé la construction du pont d’amitié Cambodge-Japon ou le pont Chroy Changvar, à Phnom Penh et le pont Kizona à la province de Kampong Cham.
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire