vendredi 23 janvier 2015

Festival Kazantip au Cambodge, cela sent le culturel

Kazantip au Cambodge

Après l’Ukraine et la Géorgie, le festival le plus déjanté du monde, KaZantip, s'installe bruyamment sur île de Kaoh Puos au large du Cambodge. Après un premier déménagement en 2014 en Géorgie pour cause d’instabilité politique en Crimée, le festival KaZantip, célèbre dans le monde entier pour son mois de fêtes ininterrompues, et que d’aucun décrivent comme décadentes et lubriques, s'installe donc sur les rivages du Royaume.

KaZantip, cela sent le culturel
KaZantip, maginée par le mégalo Russe Nikita Marshunok, se définit comme étant une république autonome avec son président (Marshunok, auto désigné président à vie), sa constitution, son hymne et sa propre législation. Le naturisme y est autorisé, voire même encouragé, tout comme les ébats sexuels en plein air à condition de respecter les zones délimitées par le ''gouvernement'', sous peine de se voir retirer son visa et de se faire expulser.

KaZantip, cela sent le culturel
Malgré l’intérêt financier de la venue de dizaines de milliers de fêtards et d'amateurs de techno et trance dans l’ex-République Soviétique, il semblerait que les autorités géorgiennes n’aient que très moyennement goûté l’esprit ultra-libertaire du festival. Ce qui explique aujourd’hui la nouvelle migration de KaZantip. Pour répondre à ses besoins d’autonomie et de liberté, la « République de l’Amour » a donc trouvé une nouvelle terre d’accueil. C’est la minuscule île de Kaoh Puos, au large des côtes cambodgiennes, qui recevra sur ses terres les milliers de ravers et autres citoyens éphémères venus faire la fête sans contraintes ni limites. Propriété privée du controversé groupe russe KPIG, l’île d’une superficie d’un kilomètre carré est reliée au continent par un pont (...) et ne se situe qu’à quatre heures de route de la capitale. Reste à savoir si le déplacement à quelques milliers de kilomètres de son emplacement originel et le changement de dates (KaZantip 2015 aura lieu du 18 au 28 février alors que le festival avait jusqu’alors lieu au mois d’août) n’affecteront pas le succès de l’événement.

KaZantip, cela sent le culturel
Bien qu'il ait attiré les meilleurs DJs du monde et que le concept d'une rave géante sur une île tropicale puisse sembler attrayant, l'organisation du festival, qui propose déjà des réservations en ligne, ne donne que peu ou pas de renseignements sur l'organisation des premiers secours en cas d'accident, la sécurité du public et autres. Plus culturel, on se demande comment l'esprit libertaire et très chimique du festival pourra s’accommoder du respect des traditions dans un pays (hypocritement) pudique et intransigeant sur les histoires de nudité publique sans transits de ''benjamins''. Si Sihanoukville est officiellement une station balnéaire, elle est aussi une destination déjà de choix pour les médicamenteux sevrés à la levure et portés sur les couettes et les petits bateaux... Quid des espaces ''plein air'' réservés à l'amour''? forcément illégaux ? Quid des assurances? Rien, le festival est lancé et à suivre, sans dégâts espérons-le...


Voir la vidéo 2014





La valise jaune apparue en 19981. À ce jour, la valise jaune avec des coins chromés est un symbole national de KaZantip, le fétiche, la fierté et un document d'identité qui donne le droit de libre passage sur le territoire

Pays/territoire : Krong Preah Sihanouk, Cambodia
Enregistrer un commentaire