lundi 19 janvier 2015

Agence Kampuchea Presse / Hun Sen remercie le Vietnam

Agence Kampuchea Presse / Dépêches

Samdech Hun Sèn se félicite du Plan de coopération Cambodge-Vietnam sur la sécurité
Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a félicité le ministère cambodgien de l’Intérieur et le ministère vietnamien de la sécurité publique de leur Plan de coopération 2015 conclu le 16 janvier à Phnom Penh. C’est ce qu’a fait savoir Eang Sophalleth, assistant du Premier ministre, après la rencontre hier au Palais de la Paix entre Samdech Techo Hun Sèn et Tran Dai Quang, ministre vietnamien de la Sécurité publique. Samdech Techo Hun Sèn a, à cette occasion, exprimé sa satisfaction de la bonne coopération entre les deux ministères qui avaient facilité la vie de ceux vivant le long de la frontière commune et l’accès au traitement médical du peuple cambodgien au Vietnam. Il a donc encouragé les deux parties à poursuivre ce genre de bon esprit pour les intérêts des deux pays et peuples. Pour sa part, le général Tran Dai Quang a informé Samdech Techo Hun Sèn des résultats de sa discussion avec Sâr Khéng, vice-Premier ministre et ministre cambodgien de l’Intérieur. Pour la coopération de cette année, a-t-il indiqué, les deux parties ont convenu de renforcer l’échange d’informations, surtout d’accroître la coopération dans le maintien de l’ordre social le long de la frontière, dans la lutte contre les crimes transfrontaliers, y compris le trafic de drogue et d’êtres humains, et de renforcer les compétences des policiers.
D'Après leur plan de coopération 2015, le ministère de l’Intérieur du Cambodge et le ministère de la Sécurité publique du Vietnam rehausseront leur coopération dans le renforcement de la sécurité à la frontière en vue de construire une frontière de paix, d’amitié, de stabilité et de développement; et dans la lutte contre les crimes transfrontaliers pour maintenir la sécurité sociale, la stabilité et la sécurité des deux pays; et promouvront le programme des échanges de visite. En outre, le Vietnam continuera à soutenir la formation des ressources humaines, particulièrement pour la Police nationale du Cambodge; et à promouvoir la coopération bilatérale sur le secteur de la logistique technique ainsi qu’à aider à construire l’Ecole d’amitié khméro-vietnamienne au Cambodge. A noter que le général Tran Dai Quang est arrivé au Cambodge le 16 janvier pour une visite de deux jours à l’invitation du vice-Premier ministre Sâr Khéng.
Article en khmer par Chey Phoumipul / AKP Phnom Penh, 17 janvier 2015 –
Article en français par C. Nika

L’EDC réserve 2 millions de dollars pour la connexion au réseau électrique pour les chambres louées par les ouvriers
L’Electricité du Cambodge (EDC), une entreprise publique, a annoncé cette semaine qu’elle avait réservé 2 millions de dollars américains pour la connexion au réseau électrique et l’installation de compteurs d’électricité dans quelque 30.000 chambres louées à Phnom Penh. Le directeur général de l’EDC, Keo Ratanak, a dit que l’EDC avait déjà mis en place un groupe d’ingénieurs pour ce travail, mais nous attendons maintenant des équipements. Non seulement les ouvriers de la confection, mais aussi les étudiants et d’autres personnes qui vivent dans des chambres louées paieraient seulement 610 riels (environ 0,15 dollar) pour une kWh pour l’utilisation mensuelle de moins de 50 kWh, a-t-il précisé.
La décision de l’EDC a été prise après que le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a lancé un appel public le 12 janvier dernier lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique Russey Chrum Krom de 338 mégawatts dans le district Mondul Seima de la province de Koh Kong aux autorités concernées d’envisager de réduire les prix de l’électricité et du pétrole. Le Cambodge peut actuellement produire au total environ 1.072 mégawatts d’électricité pour alimenter les besoins en énergie dans le pays, notamment dans la capitale de Phnom Penh, selon le ministère des Mines et de l’Energie. Les sources d’énergie du pays comprennent l’importation de l’électricité du Vietnam (170 mégawatts), de Thaïlande (120 mégawatts), et la production d’électricité à partir du barrage hydroélectrique Kirirom I (12 mégawatts), du barrage hydroélectrique Kamchay (194,1 mégawatts), du barrage hydroélectrique Kirirom III (18 mégawatts), du barrage hydroélectrique Stung Atai (120 mégawatts), de la centrale à charbon (100 mégawatts), et du barrage hydroélectrique Russey Chrum Krom (338 mégawatts), a dit récemment le ministre des Mines et de l’Energie, Suy Sèm.
Les trois autres projets sont, a-t-il ajouté, le barrage hydroélectrique Stung Tatai de 246 mégawatts qui serait mis en service cette année, la centrale à charbon de 270 mégawatts dans la province de Preah Sihanouk qui fonctionnerait en 2016, et le barrage hydroélectrique sous-Sésan II qui est en cours de construction. Avec tous ces projets, le pays pourrait produire jusqu’à 2.123 mégawatts dans un proche avenir, a affirmé le ministre.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, 17 janvier 2015 –

Plus de 320.000 véhicules immatriculés au Cambodge en 2014
L’année dernière, plus de 320.000 véhicules ont été enregistrés au ministère des Travaux publics et des Transports, soit une augmentation de 14% par rapport à l’année précédente, d’après un rapport du ministère rendu public récemment. Pendant toute l’année 2014, quelque 283.977 motos ont été enregistrées, soit une hausse de 15,92% par rapport à la période correspondante de 2013, tandis que le nombre de voitures immatriculés était de 39.531, un accroissement de 6,36%, a précisé le rapport. En même temps, a-t-il ajouté, le ministère des Travaux publics et des Transports a émis environ 66.856 permis de conduire.
En 2013, le nombre de véhicules immatriculés a été enregistré à 281.951, contre 271.155 en 2012. De 1990 à 2014, environ 2.780.735 véhicules, dont 2.353.051 motos, ont été enregistrés au Cambodge, a indiqué le rapport.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, 17 janvier 2015 –

Le ministre de l’Information insiste sur l’utilisation de la “stratégie de l’escargot”
Khieu Kanharith, ministre de l’Information, a de nouveau recommandé à tous les officiels d’information d’utiliser la “stratégie de l’escargot” dans la diffusion de nouvelles et d’information. “Tous les services municipaux et provinciaux de l’information doivent savoir utiliser la ‘stratégie de l’escargot’, c’est à dire relayer une information d’une province à l’autre et échanger des informations”, a-t-il souligné hier au cours du séminaire consultatif sur le Plan d’action 2015-2018 sur les changements climatiques du ministère de l’Information. En outre, Khieu Kanharith a mis l’accent sur le rôle important du secteur de l’information dans la contribution à la réduction des impacts du changement climatique. Le ministre de l’Information a également appelé tous les services municipaux et provinciaux de l’information à rehausser leurs connaissances, en particulier sur les compétences informatiques, et à diversifier leurs programmes de radio et de télévision afin d’attirer les auditeurs et les téléspectateurs.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, 17 janvier 2015 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire