mardi 30 décembre 2014

Agence Kampuchea Presse / 26 Décembre 2014

Dépêches Agence Kampuchéa Presse

Confiscation des terres de concession à des fins économiques de cinq compagnies
Le gouvernement royal du Cambodge a décidé de confisquer des terres de concession à des fins économiques de cinq compagnies et d’annuler leur projet d’investissement après avoir trouvé que ces dernières n’avaient pas respecté les principes et le contrat avec le gouvernement royal. C’est ce qu’a déclaré Eang Sophalleth, sous-secrétaire d’Etat à l’Agriculture, aux Forêts, à la Chasse et à la Pêche, lors d’une récente conférence de presse. Selon lui, le ministère est en train d’actualiser toutes les compagnies possédant des terres de concession à des fins économiques dans tout le pays et tout d’abord parmi 13 compagnies que le comité interministériel a déjà examinées et évaluées, le gouvernement royal a décidé de ne plus autoriser cinq compagnies à continuer leurs activités et d’annuler leur projet d’investissement, ainsi que de confisquer 57.780 hectares de terres économiques de concession.
Le gouvernement royal continuera, a-t-il ajouté, à examiner d’autres compagnies possédant des terres de concession à des fins économiques et prendra des mesures juridiques si des infractions dans leur investissement sont trouvées. Le gouvernement royal a, jusqu’à présent, confisqué environ 30 concessions économiques de terres d’une superficie totale de 100.000 hectares. Il a aussi réduit la durée de l’investissement sur les terres de concession à des fins économiques de 99 à 50 ans. D’après Say Sam Al, ministre de l’Environnement, c’est un nouveau principe du gouvernement royal, mais pour les compagnies qui ont déjà signé les contrats, la durée de l’investissement reste 99 ans, contre 50 ans pour les nouveaux contrats.
Par Chea Pharith / AKP Phnom Penh, 30 décembre 2014 —

Temple du Ta Prom
Le Cambodge et la Chine signent un accord de coopération touristique
Le ministère cambodgien du Tourisme et la compagnie nationale des agences de voyage de la Chine (CITS) ont conclu ce matin un mémorandum d’entente sur la coopération stratégique touristique. Ce mémorandum de coopération a été signé par Thong Khon, ministre cambodgien du Tourisme, et Wang Weimin, président de la CITS, sous la présidence du vice-Premier ministre Sok An, ministre du Conseil des ministres du Cambodge. Sok An a déclaré que cette coopération stratégique renforcerait davantage la coopération dans le domaine touristique entre le Cambodge et la Chine, et il a espéré que grâce à cet accord, encore plus de touristes chinois viendraient au Cambodge. Thong Khon a, pour sa part, souligné le nombre important de visiteurs chinois au Cambodge, ajoutant qu’actuellement, 66 opérateurs touristiques chinois et 41 opérateurs touristiques cambodgiennes donnent des services touristiques au Cambodge et en Chine. Il y a huit compagnies aériennes chinoises opérant des vols directs (y compris les vols charters) entre le Cambodge et la Chine. Cette année, le Cambodge pourrait, a-t-on estimé, accueillir 4,5 millions de visiteurs étrangers, dont environ 550.000 sont des touristes chinois.
Par C. Nika / AKP Phnom Penh, 29 décembre 2014 –
Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire