mardi 11 novembre 2014

Nature, exposition à l'Institut Français du Cambodge

Les 34 Merveilles du Monde à l'IFC
Photo IFC / AFD
Le maintien de la biodiversité est un enjeu environnemental majeur du 21ème siècle. Créé en 2000, le Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF) met en œuvre des actions de conservation dans des régions où la biodiversité est particulièrement riche et menacée, dites « hotspot » de biodiversité. L’exposition « Nature : les 34 merveilles du monde », née d’un partenariat entre l’Agence Française de Développement, le magazine Terre Sauvage, la Ligue pour la protection des oiseaux et le CEPF, illustre ces régions incroyables et leurs espèces en vous transportant à travers les 34 « hotspots » identifiés par le CEPF. (Source IFC)

Exposition conçue et proposée par l'AFD, visible du 28 novembre au 31 décembre
Lieu : Institut français 
Entrée libre


Note (Ambassade de France)
Depuis sa création en 2000, le Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF) joue un rôle de premier plan à l’échelle mondiale en permettant à la société civile de s’engager dans la conservation des milieux naturels en danger et en travaillant avec les communautés locales pour protéger les écosystèmes dont elles dépendent dans leur quotidien. Etant à la fois global et finançant des associations locales dans les pays en développement, ce programme est unique. Le CEPF a appuyé 1 836 partenaires, engagé 165 millions de dollars qui ont permis de mobiliser 331 millions de dollars supplémentaires et de protéger 12,7 millions d’hectares d’espaces naturels. Au total, 21 millions d’hectares (soit l’équivalent du Portugal, de la Suisse, des Pays Bas et du Danemark réunis) ont bénéficié d’une meilleure gestion – en particulier dans des espaces agricoles – dans une soixantaine de pays. La France est partenaire du CEPF depuis 2007, aux côtés du Japon, de la Commission européenne, de la Fondation Mac Arthur, de la Banque mondiale, du Fonds pour l’environnement mondial et de Conservation international. La France s’est engagée dans ce programme de développement et de conservation à travers une subvention de son opérateur, l’Agence française de développement (AFD).

Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodge
Enregistrer un commentaire