mercredi 12 novembre 2014

Cambodge Mag Edito

Edito de Novembre

Nouvelle édition de Cambodge Mag en ce mois de Novembre 2014 avec une vingtaine d'articles, archive, galeries photo et vidéos. N’étant pas toujours disponible car souvent en tournage, maintenir une cadence journalière semble difficile à moins de privilégier le tout-venant et cela au détriment de la qualité. Pour l'info quotidienne, reportez-vous sur le Petit Journal ou Cambodge Post ou l'agence AKP , la couverture est assurée très correctement.

A lire particulièrement dans cette édition, la tentative de Jodie Marsh pour s'emparer du sujet prostitution alors que l'affaire Somaly n'en finit pas de faire parler d'elle, une longue interview avec Samphors Sarim, l'énergique Madame média du groupe Tiger, une interview flash avec JB Phou qui parle de la sortie de son spectacle en DVD et de ses projets et enfin une galerie signée Em Riem, le peintre et artiste infatigable. Un témoignage à relire, celui de Lina, vendue à 14 ans pour sa virginité, mais aussi une interview (vidéo) d'une rescapée du génocide, et, dans la rubrique archives, un petit film sur les Moï, la visite du Marquis de Barthélémy dans les tribus des hauts plateaux de l'Anam.  Voir et revoir, le film polémique, Les neuf vies du Roi Sihanouk, document remarquable qui reste la meilleure analyse de cette période difficile et les choix auxquels le monarque se trouvait confronté. L'actualité de notre groupe préféré Krom vous est livrée ainsi que plusieurs galeries photo d'ambiance sur le Festival des Eaux et Halloween à Phnom Penh. Enfin, petit clin d'oeil à notre ancien modèle Pisey qui s'est mariée et petit flash également sur l'ami photographe Réhahn qui ouvre une galerie photo.


Coup de gueule...
Les incidents de piratage de photos et documents deviennent de plus en plus fréquents et nous recevons souvent des demandes de conseil…et voyons aussi parfois les photos de KiamProd photography ‘’ailleurs’’ et sans mention de l’auteur. Si la publication Facebook induit la possibilité de partage, il est toujours plus correct de légender le partage et, si la photo ou le texte devaient être téléchargés et utilisés ailleurs, il serait plus correct et plus éthique de demander la permission ou, si cela n’est pas pour une utilisation commerciale, de mentionner  au minimum l’auteur de la photo, du texte ou de la vidéo. Profusion d’images et abondance de l’information ne veulent pas forcément dire ‘’anarchie et n’importe quoi’’. Si ce type de dérapage peut arriver sans mauvaise intention de l’emprunteur, et cela est compréhensible, cela devient inquiétant quand ce sont des gens qui se prétendent professionnels qui abusent. Pour illustrer cela, à mentionner un incident très récent et excessivement désagréable où une photographe débarquée et pleins de projets censés révolutionner l’image du Cambodge et produire des chefs d’ouvres m’a sollicité pour produire et réaliser un documentaire de 30 minutes. Quand j’ai demandé le budget disponible, on m’a répondu RIEN, et la contrepartie offerte était tellement ridicule par rapport à l’audience que j’ai quand je produis avec France Télévisions ou CTN ou Mediacorp que j’ai eu un moment de n’importe quoi et j’ai accepté de faire un montage rapide à partir d’archives. Quelques heures après, j’avais droit à une annonce sur FB avec ‘’bientôt un film réalisé par ‘’Madame la photographe’’ et produit par KiamProd ! Ben voyons. A rappeler que journalistes, DJ, musiciens, réalisateurs, producteurs, photographes et autres font un métier et que le fait que cela puisse être plus ludique ou plus passionnant que beaucoup d’autres n’induit pas gratuité ou tarif d’épicerie. S’il peut y avoir des échanges de services, et je pense être plutôt généreux dans ce domaine, il faut que cela reste équitable. A aujourd’hui, et heureusement, les échanges de services, que ce soit pour des textes, du film ou de la photo fonctionnent plutôt bien et je continuerai à partager. Vous êtes exceptionnellement libres de copier et coller ce texte sans autorisation avec les mentions au choix.

Pays/territoire : Asie
Enregistrer un commentaire