jeudi 27 novembre 2014

Archives: zombies à Angkor Wat

Des zombies à Angkor Wat

Il existe des films tellement nuls qu’ils en deviennent sympathiques…mais la Révolte des Zombies, film d’horreur réalisé en 1936 par les frères Halperin, et ayant pour cadre Angkor Wat, pourrait être l’exception. Le script vaut déjà son pesant d’or: Pendant la première guerre mondiale, un prêtre cambodgien détient une mystérieuse formule secrète qui permet à quiconque de créer une armée de zombies invulnérables. 

Alors que la Guerre fait rage, il est assassiné et la formule lui est dérobée ...l’Etat-major allié envoie donc une équipe de scientifiques pour tenter de ramener le secret de la zombification…L’intérêt du film pourrait être dans l’intrigue qui se déroule dans le décor des temples d’Angkor ; mais, en fait, une équipe du film est venue tourner quelques plans des temples et le reste a été filmé en studios ou en extérieurs aux USA. L’effet exotique tombe donc à plat dès les premières minutes des scènes se déroulant au Cambodge...Et, pour pimenter le tout, le réalisateur gratifie le spectateur d’une scène de danse cambodgienne quasi comique tant la chorégraphie semble sortie de nulle part.
Scène du film avec Angkor Wat en décor figé
Quant aux zombies, ce ne sont pas des morts vivants mais des personnes dont on a assujetti la volonté, donc pas d’horreur ni de frissons, pas même un maquillage un peu glaçant à la Bela Lugosi, acteur qui n’est pas crédité mais qui apparaît dans quelques gros plans (yeux). A regarder cette curiosité, on se prend à douter du réalisateur qui pourtant avait signé auparavant le film White Zombie que le public avait apprécié. Des pages du scénario semblent manquer, la direction d’acteur est édifiante malgré la présence de Dean Jagger qui deviendra pourtant plus tard l’un des acteurs les plus respectés d’Hollywood et la fin est totalement bâclée.
Dean Jagger 
La Révolte des Zombies est donc une curiosité par sa fascinante nullité que rien ne semble sauver, peut-être une scène de poursuite dans les marais assez réussie et le sourire de l’actrice, rien de plus. Alors, avis aux amateurs de super sous-nanars…

Pays/territoire : Angkor Wat, Krong Siem Reap, Cambodge
Enregistrer un commentaire