jeudi 4 septembre 2014

Photo légende, Siem Reap en 1920

Siem Reap dans les années 1920

L’occupation de la province de Siem Reap remonterait à l’époque angkorienne. C’est seulement au cours du Xème siècle que la rivière de Siem Reap à été déviée et transformée en canaux pour alimenter la cité des temples. Le nom ‘’Siem Reap’’ signifie ‘’Siamois vaincu’’, rappelant ainsi une victoire du Royaume contre le Siam. Les batailles entre la cité et les troupes venant  du Siam auront pratiquement duré deux siècles. En 1794, le Siam annexe les provinces de Battambang, Sisophon et Siem Reap. Le Cambodge ne récupérera la province qu’en 1907. Alors sous protectorat français, Siem Reap ressemble à l’époque à une multitude de villages entourés de rizières et de maraichers, regroupés autour de pagodes, lieux de culte et d’éducation. Siem Reap va devenir le siège de la province alors que les français suggèrent une urbanisation assez semblable aux villes françaises. C’est ainsi que s’organise sur la berge occidentale de la rivière une nouvelle ville avec ses différents quartiers, une ville agréable et verte en raison du cours d’eau qui la traversait.

Siem Reap dans les années 1920

Pays/territoire : Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire