vendredi 19 septembre 2014

Double meurtre en Thaïlande, éviter la piste thaï

Ce que la police ne veut pas savoir…


Chacun a pu apprécier les piteux et récents commentaires du Premier Ministre Thaïlandais sur la mort des deux jeunes touristes et les lamentations déplacées du Ministre du Tourisme concernant la mauvaise image que ce fait divers tragique pourrait avoir sur la Thaïlande. Les condoléances pour la famille en revanche n’ont pas fait partie des déclarations. Dans l’urgence, le chef de la police thaï annonce qu’il croit peu probable voire impossible qu’un Thaïlandais ait pu commettre ce double meurtre. Les premiers ‘’indices’’ ont conduit la police à effectuer quelques interpellations, notamment des travailleurs birmans ( ?) puis un anglais et, ayant fait chou blanc, ils se tournent à présent vers d’autres possibilités…mais surtout pas de zèle sur une piste thaïlandaise. Toutefois, de nombreux expatriés qui ont rencontré le couple ont fait part d’une altercation assez vive entre la jeune femme assassinée et un jeune Thaï totalement ivre dans un bar de la place. Le jeune britannique serait alors intervenu pour mettre fin aux petits ennuis de la jeune femme. Incident assez violent car histoire de l'altercation a fait le tour des bars de la place pendant quelques jours. Il semblerait évident que tout policier normalement constitué prête une oreille toute particulière à cet incident précédant le double meurtre. Aussi, les dépêches mentionnent ‘’ un premier suspect, qui serait asiatique, a été enregistré par une caméra de surveillance près d'un bar de Koh Tao, petite île du sud du pays, où David Miller, 24 ans, et Hannah Witheridge, 23 ans, avaient fait la fête avant d'être battus à mort dans la nuit de dimanche à lundi’’. Selon les médias thaïlandais, les images montrent l'homme revenant rapidement de la direction prise par les deux victimes, retrouvées lundi à l'aube. ''C'est le principal suspect'', a assuré calmement le général Kiattipong Khawsamang, chef de la police de la province de Surat Thani, notant que son identité n'était pas connue à ce stade et, sans préciser l'avancement de cette piste alors que les autres ''suspects'', birmans et britanniques avaient été interpellés manu militari…Enquête à deux vitesses qui risque effectivement de porter un sérieux coup à l'image du pays alors même qu'on murmure que le jeune thaï, qui aurait été parfaitement identifié, serait quelqu’un avec des relations haut placées, et cela expliquerait la fâcheuse tendance de la police locale à vouloir regarder ailleurs en priorité.
Photo Channel News Asia
Pays/territoire : Thailand
Enregistrer un commentaire