mardi 9 septembre 2014

Critiques enthousiastes pour Le Soldat Blanc de Zonca...

Pari tenu pour Erick Zonca

C’est peu inhabituel, mais les critiques attendaient impatiemment de voir le Soldat Blanc d’Erick Zonca sur le petit écran de canal+ pour donner leur avis sur un film tourné au Cambodge, qui s’annonçait un peu aussi comme l’événement de la rentrée sur la chaîne cryptée. On attendait aussi, probablement, le réalisateur au tournant après son parcours insolite dans la production. 

Le contraire aurait été étonnant, et les bandes-annonces l’auguraient bien, mais le Soldat Blanc a plu, et bien plu même malgré son sujet d’ensemble qui aurait pu laisser croire…’’encore un film sur la guerre d’Indochine…’’. Non, les critiques sont enthousiastes. Le Monde parle d’une œuvre avec une approche très documentaire, avec des scènes d’action saisissantes et une interprétation solide. Télé Câble Sat parle d’un téléfilm plein de tension, bien construit et réalisé avec assurance. Pour Télé Star, ce téléfilm "est bien servi par le duo Abraham Belaga / Emile Berling", tandis que selon Télé 2 Semaines, il s’agit d’une "réflexion pertinente sur l’engagement politique et la liberté." Même son de cloche de la part de Télé Loisirs qui souligne qu’il s’agit "d’une belle réflexion sur l’engagement et la liberté." Moins enthousiaste, le critique de Télé Poche écrit : "si son scénario peut parfois dérouter, ce téléfilm bénéficie de l’interprétation convaincante du duo Abraham Belaga / Emile Berling"...

Pari réussi pour Zonca avec le Soldat Blanc. Photo Canal+ 

"Une reconstitution fidèle qui illustre parfaitement la condition des combattants français. Mention particulière à Abraham Belaga pour son interprétation", annonce de son côté Télé Z. Pour Frédérick Rapilly, de Télé 7 Jours : "Avec une rigueur implacable, et en s'appuyant sur des acteurs habités (Abraham Belaga, Émile Berling), Erick Zonca filme l'escalade de la violence qui fera basculer certains d'un camp à l'autre, et les transformera en héros ou en traître. Passionnant ...". Rentrée réussie pour Canal et pari tenu haut la main pour Erick Zonca, tout le mal qu’on lui souhaitait.
Enregistrer un commentaire